L'Énéolithique : l’apparition des métaux

À partir du IIIe millénaire av. J.-C., les communautés paysannes érigent leurs villages près des terres de culture. Les poignards, poinçons, pointes de javeline et haches en cuivre viennent s’ajouter à l’outillage en silex, en os et en pierre polie, tel qu’on peut l’observer dans les villages de la Ereta del Pedregal (Navarres) et la Rambla Castellarda (Lliria). La complexité sociale croissante se manifeste dans le rituel funéraire, installant les nécropoles dans des grottes naturelles où sont déposés des mobiliers constitués d’objets de la vie quotidienne et de différentes types d’idoles. C’est le cas, notamment, à la Cova de la Pastora (Alcoi), laquelle a fourni par ailleurs des témoignages de trépanation crânienne. Vers le milieu du IIIe millénaire av. J.-C., les vases campaniformes font leur apparition.

Vitrines

Back to top